la p'tite histoire de la gouappe

croix de savoie vectorisée.png

Confortablement installée dans le massif de la Chartreuse, la marmotte des alpes dit "marmota" en patois, se pavane tranquillement au soleil en attendant son activité préféré : hi-ber-ner !

Bien que (très) flemmarde, elle doit cependant rester sur ses gardes (enfin, c'est ce qu'elle dit pour rester ici à se prélasser sans se faire enguirlander...) 

La Gouappe, bière IPA

Postée là en éclaireur pour faire face à tout prédateur, elle adore regarder les randonneurs qui passent sous son nez toute la journée...

... Son activité préférée ? Aller les racketter pour alimenter son stock de l'hiver ! Il lui suffit de faire les yeux doux pour que le tour soit joué ! 

Au cours de l'été 2021, elle observe un groupe avec un comportement particulier. Elle s'en approche avec sa plus belle démarche (comme elle sait si bien le faire) mais personne ne la remarque.

ALC. 7,4% - VOL. 33 CL & 75 cl

Un par un, ces étranges humains s'endorment et elle y voit l'occasion de leur voler le restant de leur cargaison.

Après plusieurs allers-retours pour tout porter et fière de sa trouvaille, elle décide qu'elle a bien mérité de tout garder pour elle ! Hors de question de partager avec le reste de la troupe ! Ni une ni deux, elle ouvre une première bouteille d'où se dégage une généreuse odeur florale qui lui caresse les narines.

Intriguée, elle goûte cette boisson à l'aspect cuivré et trouble. Une explosion de saveurs, entre amertume et arômes de houblons, lui fait tourner la tête ! Le sucre de malts, transformé en alcool, abonde son petit corps à en perdre la raison ! 

"Encore ! Encore !" se dit-elle. 

La journée passant, elle reste affalée sur son caillou à regarder les touristes passer. Ce spectacle, des plus insolites, attire l'attention des autres animaux qui l'observent, intrigués par ce qui se présente sous leurs yeux. "Vinzou, elle a mouillé la meule celle-là !" s'esclaffent-ils. Ils se mettent à rire devant la cocasserie de la scène. Ils rient tellement qu'ils la surnomment désormais "la Gouappe", car un pilier de bar pareil, ils n'en ont jamais vu !